La rencontre avec les autres chiens

 

Finalités : Avoir un chien qui peut croiser un autre chien dans le calme

Votre chien marche au pied tranquillement dans le calme mais devient une vraie furie dès qu’il croise un copain ? Rien d’étonnant mais ceci n’est pas une fatalité. Quelques conseils et quelques petits exercices permettront d’améliorer ces rencontres.

Pour que votre chien reste zen lors des rencontres, il doit :

Avoir une bonne capacité de concentration : Pour rester concentré sur vous alors qu’il croise un autre chien, votre compagnon doit avoir une grande capacité de concentration. Afin de l’améliorer, nous avons mis en place des petits exercices simples : fixation, assis ou autres exercices bien connus du chien. Ces petits exercices, vous pouvez commencez à les travailler dans des milieux de plus en plus riches en perturbations (radio dans votre maison, auprès d’un enfant qui joue, parking de supermarché…).

Savoir gérer ses frustrations : Ne pas aller dire bonjour à ses congénères, est une grande frustration pour votre chien. Il doit donc être capable de gérer ce sentiment. Pour cela, nous avons travaillé le « Reste ». Vous pouvez donc maintenant envisager de demander au chien un « Reste » alors que vous lancez des objets autour de lui, alors que vous jouez au ballon… Plus simplement, vous pouvez devenir très tête en l’air (Je prépare sa gamelle, je la pose sur la table, je fais autre chose pendant 5 min et je lui donne ensuite par exemple). Pensez également à être à l’initiative des moments privilégiés entre vous (Jeux, promenades, câlins…).

Savoir abandonner son idée première : Vous pensez que votre chien est têtu ? Nous lui avons appris à abandonner son idée première pour se reporter sur vous grâce à l’exercice « Tu laisses ! ». Continuez à travailler cet exercice en augmentant petit à petit les difficultés (envoyez des objets à ne pas toucher ou des friandises par terre). Quand vous croiserez un autre chien, pensez à utiliser ce mot magique «Tu laisses ! ».

Votre rôle :

Votre attitude lors de ces rencontres est très importante également. Vous devez rendre ce moment le plus banal possible « Oui, il y a un autre chien et alors ? ».  Notre réflexe humain lorsqu'on aperçoit un autre chien est de raccourcir la laisse, la tendre nous même et demander au chien d’une voix stressée et dure « T’es sage hein ! Non ! … ». Le résultat est simple, le chien sent une tension, il s’énerve et monte en pression. Ressentant votre appréhension, il évite votre contact et préfère donc aller dire bonjour au copain.

Le but est donc de banaliser : 

Lorsque vous apercevez un autre chien, le but sera de remettre l’attention de votre chien sur vous. Pour cela, vous pouvez faire demi-tour sur quelques pas. Félicitez et récompensez votre chien dès qu’il reporte l’attention sur vous. S’il n’est pas trop énervé, vous pouvez lui demander un assis, un couché, un pas bouger…
Si malgré tout cela, votre chien tire vers l’autre chien, ne vous arrêtez pas. Avancez, épaules tournées en avant et demandez à votre chien « tu laisses ! ». Dès qu’il reporte son attention sur vous, félicitez-le et récompensez-le.

Des aides : Si malgré ces conseils, vous rencontrez toujours des problèmes, il est nécessaire de faire un point avec un éducateur en méthode positive. Il pourra vous conseiller des « outils » pour vous aider à gérer ces moments ( Halti, Laisse éducative, Harnais de contrôle…). Il pourra aussi mettre en place des exercices pour améliorer les capacités de votre chien ou vous aider à choisir la bonne réponse à apporter.


                                                                                                                                                                                                                                              Katia (Coach an Dog)