A comme affectueux et attaché à son maitre, c’est sans doute le retriever le plus proche de son propriétaire.

B comme brossage régulier ; c’est le seul entretien que requiert le flat, qui par ailleurs est un chien rustique. Pour les sorties en expo ou pour le mettre en valeur, un toilettage pourra être réalisé.

C comme chasseur, infatiguable, à l’aise sur de vastes terrains, rustique et résistant, meilleur au roncier que ses « cousins », methodique, appliqué et tenace, il chasse le nez en l’air (souvenir du sang setter de ses ancètres).

D comme délicatesse, nécessaire à son education. Intelligent il apprend vite si l’on utilise avec lui tact et douceur, tout en étant ferme quand il le faut.. Il n’oublie jamais ce qu’il a appris.

E comme élégant, son poil long et brillant, frangé sur les membres et la queue , sa démarche et sa prestance en font un chien qui captive le regard. Sa silhouette est harmonieuse,  puissante sans être lourde.

F comme flair ; doté d’un excellent nez, il est très performant sur la recherche de gibier « à l’aveugle ».

G comme gentil : il est né pour aimer et se consacrer à ses maitres. Gai et amical, il le reste toute sa vie. C’est un excellent chien de famille.

H comme humour : espiègle, le flat est un chien plein de fantaisie et amusera par ses expressions et pitreries.

I comme impétuosité ; cette dernière doit être canalisée par un dressage précoce et sans faiblesse. Lui apprendre la patience sera le plus important car la passion prend souvent le dessus chez le flat.

J comme joueur : le jeu est une deuxième nature chez le flat : et il n’a jamais de cesse et est un partenaire infatigable …

 

K comme kangourou, son physique longiligne lui permet une grande détente : les haies, barrières et autres obstacles ne l’impressionne guère.

L comme LOF : c'est le livre des origines français ou sont inscrits chaque année les flats nés en France et importés pour la reproduction

Les statistiques du LOF  :

Année

1989

1990

1995

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Nombre de naissances

68

75

254

234

182

189

192

202

222

188

 

M comme marking ; comme tous les retrievers, on lui reconnaît un excellent sens du marking, l’art de repérer l’endroit précis de la chute du gibier. Il est capable de mémoriser plusieurs points de chute.

N comme nageur hors pair : le flat a une grande passion pour l’eau et l’élément liquide est son univers. C’est un plongeur émérite.

 

O comme opiniatre, lorsqu’on lui demande quelque chose, il persévère jusqu’à son but et  n’abandonne pas ce qui peut rendre son retour plus difficile que les autres retrievers.

P comme Peter Pan : le flat est un éternel enfant à l’image du personnage de JM Barrie. C’est pour cette raison qu’on le surnomme très souvent le Peter Pan des retrievers.

Q comme quete : le flat n’a pas son pareil chez les retrievers pour queter ! sa  recherche  rigoureuse et son sens de l’initiative lui permettent de couvrir un grand terrain. Ce gout de la quete pourra être un inconvénient pour l’utilisateur en field trial.

R comme retriever : le flat appartient à une grande famille comprenant 5 autres races : le Chesapeake Bay, le Curly Coated, le Golden, le Labrador, et le Nova Scotia Duck Tolling.

S comme sociable, il peut s’entendre parfaitement avec ses congénères et les représentants d’autres espèces. Il recherche le contact des autres. Par contre il déteste la solitude !

T comme tête : elle est plus fine, plus longue que les autres retrievers. On dit qu’elle est « moulée ». L’expression est douce et le stop peu marqué. Les machoires sont longues et fortes.

U comme utilité ; non content d’être un parfait auxilliaire de chasse, le flat se distingue dans beaucoup d’autres disciplines et activités au service de l’homme : assistance aux handicapés, recherche en avalanche, sauvetage, …etc.

V comme vif et fougueux, il observe tout et fait preuve d’une étonnante vivacité et d’un grande rapidité.

W comme Wagging Tails ce qui signifie « queue frétillante » : surnom donné par les britanniques au flat du fait du battement joyeux et constant de leur fouet.

X comme X rayed, radiographié en anglais. Selon les statistiques de l’OFA (Orthopedic Foundation for Animals), le flat semble moins sujet à la dysplasie coxo fémorale que « ses cousins » Labrador et Golden néanmoins, cette pathologie fait l’objet de la plus grande attention de la part des eleveurs sérieux.

Y comme yeux : allongés et en amande, marron ou noisette, ils laissent transparaitre la douceur et la bonté. Ils ne doivent pas être ronds.

Z comme zélé, motivé par un indéfectible « will to please » il est toujours prêt et partant pour tout.