Discipline venue d'outre manche, elle ravira ceux qui souhaitent partager une activité sportive

avec leur chien...

Elle permet d'avoir une excellente connection avec son Flat.

De quoi canaliser son energie débordante et à la portée de tous, chasseurs ou non !

Vampas prend un raccourci ...

 

L'Agility est une activité canine ludique ouverte à tous les chiens. Elle demande une grande complicité entre le maitre et son chien.

Ce dernier doit franchir un certain nombre d'obstacles placés sur un parcours par un juge. Le chien se fie aux indications de son maitre pour franchir les obstacles dans le bon ordre. Ils doit rester constamment sous le contrôle du conducteur, notamment pour respecter les zones de contact des obstacles comme la passerelle, la balançoire ou la palissade.

Cette activité peut se pratiquer en s'inscrivant dans un des nombreux clubs canins existant en France.

Il y a des concours tous les dimanches, un championnat de France et un championnat de Monde.

Il existe des épreuves réservées aux jeunes .

C'est d'Angleterre que nous est venue cette discipline.

Deux personnes contribuent à l'essor de cette discipline en France, Jean-Paul Petitdidier qui , après une rencontre avec l'anglais Peter Lewis, élabore un projet de règlement présenté à la S.C.C. le 20 octobre 1987. Le 1er janvier 1988 la S.C.C. homologue définitivement l'Agility.

C'est une activité ludique comprenant: un réglement sportif et un cahier des charges

Il y a deux types d'épreuves :

- L'une s'appelle AGILITY:

Celle-ci comprend différents types d'obstacles : des sauts (haie, pneu, saut en longueur, mur), des obstacles à zones (passerelle, palissade, balançoire,table) et des obstacles de passage (tunnel souple dit "chaussette", tunnel rigide, slalom).

Sur les obstacles à zone, le chien doit obligatoirement mettre au minimum une patte dans les zones de montée comme de descente, le chien doit rester 5 secondes sur la table.

- L'autre s'appelle JUMPING:

Le jumping est essentiellement composé d'obstacles de sauts, tunnels et d'un slalom

Le tracé des épreuves est laissé à l'imagination du juge, officiant lors des concours, qui s'appuie sur un règlement international.

A l'occasion d'un concours , l'équipe "Maitre-Chien" doit mettre en évidence la qualité d'exécution des différents obstacles, la complicité qui règne entre le conducteur et son chien.
La vitesse n'est pas la priorité dans le parcours, mais sa qualité d'exécution . A chronomètre égal, l'équipe qui aura réalisé le parcours avec le moins de fautes, donc moins de pénalités sera classée devant. Les pénalités sont les fautes et les refus que peut faire un chien sur le parcours, chacun étant pénalisé par 5 points.

Toute personne désirant pratiquer doit être titulaire d'une licence délivrée par la Société Centrale Canine via la commission Nationale d'Education et d'Activités Cynophiles.

Les conditions d'attribution de cette licence, réservée aux membres d'une association affiliée sont subordonnées à l'engagement du licencié à respecter les règlements généraux de la Cynophilie française et la charte de déontologie.

Il existe 4 catégories de chiens selon leur taille et leur vélocité:

- Catégorie A pour les chiens de moins 37cm au garrot. Hauteur des sauts 35 cm.

- Catégorie B pour les chiens de 37cm et moins de 47cm au garrot. Hauteur des sauts 45 cm.

- Catégorie C pour les chiens de 47cm et plus au garrot. Hauteur des sauts 60 cm.

- Catégorie D pour les chiens molossoïdes, ou les chiens peu véloces comme le Dogue allemand, Léonberg, Rotweiller etc... Hauteur des sauts 45 cm.

Le juge adaptera également la vitesse d'évolution pour chacune des catégories. Ex : 2,20 mètres/seconde en catégorie A pour une épreuve avec zone Agility.

Source CNEAC

 

L'avis de Joëlle Morin, propriétaire de 2 Flat agilitistes"Rumsava"

Inspirée du jumping, cette discipline, d'origine britannique compte aujourd'hui plus de 30 000 adeptes hexagonaux (dont 6 400 licenciés pour les compétitions). de tous âges et profils, regroupés dans 650 clubs.

Arrivée en France en 1987, elle a connu une forte progression et un rajeunissement ces dernières années: "Ce sport bouleverse l'image du chien pollueur ou agressif et inculque aux maitres le respect de l'environnement, des bêtes et des personnes qui les entoure" , explique Jean-Paul Petitididier, président de la commission nationnale d'éducation et d'agility.

 

L'agility est un sport ou il s'agit très simplement pour le chien de passer un certain nombre d'obstacle dans un ordre determiné arbitrairement par un humain, et sur un parcours dessiné par le juge. Les obstacles sont placés à une hauteur qui varie en fonction de notre taille. Il existe des sauts des obstacles avec avec des zones de contact obligatoire.

Cette discipline demande une parfaite connexion conducteur chien; c'est grace à cette qualité naturelle chez nos Flats qu'ils réussissent dans cette activité; ceci bien évidemment après que l'on ai canalisé la fougue qui les caractérise.