Activité de prédilection pour nos Flat Coated en dehors de la saison de chasse, le working test qui nous vient d'outre manche est une activité parfaitement adaptée à nos chers Flat !!!

 

Principe du working test

Nés en Angleterre, les "working tests" s'adressent aux Spaniels et aux Retrievers et permettent d'apprécier le chien et son maître dans des situations de concours. Les classements sont effectués selon un barème de points mettant en évidence l'efficacité du rapport, le style du chien qui rapporte et la conduite du maître.

Les épreuves ne font pas l'objet de remises de récompenses officielles comme celles attribuées lors des field trials.

Les exercices sont réalisés avec des apportables (ou dummies); lancés ou posés, et que les chiens doivent rapporter. L'objectif est avant tout d'apprendre au chien à aimer travailler, et de positiver ses qualités naturelles. On trouve : des rapports au "marking" (simple pour débutants - classe débutant, double pour confirmé - classe novice et avec des diversions pour les experts- classe open) ou à l'aveugle : "perdu" En mélangeant les deux, pour certains ateliers.

Cette discipline doit être pratiquée à l'anglaise (sans laisse) . Possibilité pour les débutants d'être à la française (avec laisse) mais la note sera sur 15 au lieu de 20.

 

Il est accessible à tous

La classe I : "DECOUVERTE" pour les personnes qui decouvrent le working test, quelque soit le niveau du chien.

La classe II : "INITIATION" pour les chiens qui débutent le travail d'obéissance et les bases du rapport. Cette classe donne la possibilité au débutant de faire connaissance avec les différentes épreuves. Le but de cette classe est la découverte de cette discipline. Les chiens peuvent être présentés avec ou sans laisse au choix du conducteur. Ce sont des chiens débutants ou n'ayant pas obtenu mieux que très bon dans un field trial.

La classe III : "NOVICE" pour les chiens ayant assimilé un dressage, mais ne connaissant pas encore bien leur métier. Ouverte à tous les chiens ayant obtenu deux qualificatifs excellent en Field Trial à la française ou ayant déjà remporté un working test en classe Initiation comprenant plus de 10 chiens (dans la classe) ou deux de moins de 10 chiens avec au minimum 80 % des points possible.
Les chiens sont présentés sans laisse.

La classe IV: "OPEN" pour les chiens dressés qui connaissent leur métier. Ouverte aux chiens ayant obtenu un CACT ou une RCACT dans un field trial à la française ou ayant déjà remporté un working test dans une classe novice comprenant plus de 10 chiens (dans la classe) ou deux de moins 10 chiens avec au minimum 80 % des points possible. Les chiens sont toujours présentés sans laisse.

 

En quoi consiste les épreuves ?

 

Les épreuves sont basées sur le travail après le coup de feu.

L'accent est mis sur les points suivants :

  1. les qualités naturelles de recherche (sur apportable ou sur gibier froid),
  2. Le marking du point de chute,
  3. Le rapport rapide et efficace,
  4. l'obéissance,
  5. la conduire discrète du chien,
  6. la qualité du travail à l'eau,
  7. la relation entre le conducteur est le chien,
  8. la régularité dans la compétence.

Les épreuves se rapprocheront de préférence le plus possible de la chasse pratique, en tenant compte des possibilités du terrain. Une épreuve pourra être composée de plusieurs exercices.

Les juges donneront plus de points aux chiens qui demandent le moins de conduite et dont le travail est adapté à la chasse pratique, par exemple un chien qui se décalera sous le vent pour ne pas rater un apportable ne sera pas sanctionné, bien au contraire. Le marking ainsi que le rapport rapide sont essentiels chez toutes les races de retrievers. Les juges ne pénaliseront pas trop le chien qui dépose l'apportable ou le gibier pour le reprendre plus fermement, mais ceci ne doit pas être confondu avec un rapport négligent. Les chiens qui font preuve de marking et d'initiative seront placés avant ceux qui doivent être conduits sur le rapport. Le retriever doit être sage au coup de fusil et rapporter sur commande.

Tous les chiens doivent être testés, dans la mesure du possible, à poste fixe, puis en marchant et à l'eau. En battue marchante, le chien doit marcher calmement au pied. Le degré de difficulté augmentera progressivement en fonction des classes.

Les apportables standard de 500 g peuvent être utilisés, ainsi que d'autres apportables à condition qu'ils soient identiques. Lors du lancer des apportables; le coup de feu doit toujours précéder le lancer, ou être simultané dans le cas de l'utilisation du lance apportables, l'aide qui tire étant positionné au maximum à 50 mètres de la pièce à rapporter. Aucun fanion, aucun point de repère ne sera visible par le chien. Le coup de feu est facultatif dans le cas d'un rapport à l'aveugle. Les chiens ne peuvent porter de collier ni aucun autre moyen de coercition sur le terrain de concours. Le propriétaire ou le conducteur ne peut tenir ni laisse ni autre moyen de coercition durant une épreuve.

 

Comment est jugé le travail ?

Les qualités les plus importantes qui doivent primer dans les jugements :

  1. les qualités naturelles de recherche et l'initiative dans le rapport hors de la vue du conducteur,
  2. le calme au poste,
  3. le marking
  4. l'obéissance,
  5. le rapport rapide et efficace,
  6. le plaisir de travailler,
  7. la conduite discrète du chien,
  8. le travail à l'eau
  9. les qualités de nez

Les fautes graves:

  1. manquer de calme au poste ou lors de la suite au pied,
  2. conduite bruyante,
  3. mauvais contrôle du chien,
  4. travail mou et / ou sans intérêt,
  5. mauvais marking et / ou mauvaise mémorisation du point de chute,
  6. être trop dépendant du conducteur.

Les fautes qui conduisent à un zéro:

  1. aboyer ou geindre au poste ou en battue,
  2. quitter le poste sans ordre (sauter),
  3. sortir de la main,
  4. toucher le chien durant l'exercice,
  5. refus de rapport,
  6. refus de l'eau, de la ronce ou de l'ortie,
  7. avoir peur du coup de feu,
  8. changer d'apportable ou du gibier,
  9. ne pas trouver l'apportable ou le gibier

Les fautes qui conduisent à l'exclusion:

  1. l'agréssivité
  2. la dent dure,
  3. la correction physique du chien

Les juges sont plus tolérants pour les fautes commises par les chiens participant en classe "initiation".

Résultats

Un working-test comporte au minimum 5 exercices pour chaque chien. Chaque exercice peut comporter un ou plusieurs rapports. Chaque rapport est jugé individuellement sur 10 points ou 2O points. Les chiens qui ont obtenus un zéro ou ont été exclus ne sont pas classés.

Les résultats n'entrent pas en ligne de compte pour le certificat qui permet l'accès à la classe travail en exposition.